Archives de l’auteur : Seddik

Sécurité Montpellier: arrestation de deux cambrioleurs

sécurité montpellierLundi vers 11h 55 deux jeunes gens se sont introduits dans le jardin d’une maison de Vailhauquès, près de Montpellier. En l’absence d’une caméra de surveillance, les deux intrus cagoulés ont été heureusement repérés par un voisin qui a donné l’alerte.

Les deux cambrioleurs ont été mis en fuite par l’arrivée des forces de l’ordre sur place et il étaient poursuivis des patrouilles de la brigade anti-criminalité de Montpellier, un hélicoptère du détachement aérien de la gendarmerie  qui ont du poursuivre les fuyards dans les bois.. Une heure plutard les deux jeunes gens âgés de 17 et 20 ans ont été interpellés et placés en garde.

La Grande Motte : les caméras permettent d’avoir une image de l’agresseur

distributeurdebillet agressionUne longue enquête et la présence de la vidéosurveillance ont permis l’arrestation d’un jeune agresseur à Montpellier.

Les faits se sont déroulés dans le mois de Septembre, une jeune retraité se trouve devant un distributeur automatique lorsqu’un homme la bouscule et asperge sa victime de gaz lacrymogène.  Le suspect repart avec le butin dérobé lors de l’agression, soit 100 €.

La présence du téléphone de l’homme sur les relais le soir de l’agresseur atteste l’identité du suspect. L’homme est finalement arrêté à Montpellier, en possession de drogue.

Jugé en comparution immédiate, il est condamné à deux mois de prison ferme et six mois avec sursis.  La victime s’est vu accorder 500 euros de dommages et intérêts.

La vidéosurveillance a permis d’interpeller deux jeunes voleurs

De nombreux véhicules ont été vandalisés et cambriolés à Palavas. Grace à la vidéosurveillance, les forces de l’ordre ont pu suivre la trace des deux jeunes voleurs. Les images de sécurité ont mené les fonctionnaires dans un camp de Roms, près du Zénith de Montpellier.

Les deux suspects pourraient également être poursuivi pour d’autres faits, notamment un vol de camionnette à Lourdes et un vol d’ordinateur à Montpellier.

Le premier suspect est passé en comparution immédiate devant le tribunal de la ville, il a écopé de 6 mois de prison ferme. Le second, encore mineur, sera jugé prochainement.

Vidéosurveillance : des vols à la piscine Neptune

neptune_0En début d’année, la piscine Montpelliéraine a connu de nombreux vols : lunettes, téléphone portable, talkie-walkie…

Les caméras de vidéosurveillance présentent sur le site ont été analysées par les enquêteurs. Grâce aux images de sécurité, les forces de l’ordre ont reconnu un jeune homme défavorablement connu des services de police et en récidive.

L’affaire a été traité récemment au tribunal correctionnel de Montpellier. L’homme a écopé de six mois ferme. Quant, à son complice il n’a eu qu’un simple rappel à la loi.

 

De jeunes braqueurs interpellés grâce à la vidéosurveillance

Un braqueur a commis un hold-up dans une station service d’Agde. Les deux employés présents au moment des faits, ont été menacé à l’aide d’une arme à poing.

Selon les images de vidéosurveillance, deux complices l’attendaient au coin de la rue. La vidéosurveillance est alors analysée par les enquêteurs, qui relèveront leur plaque d’immatriculation grâce aux images collectées.

Le butin est estimé à seulement 300€. Aux forces de l’ordre, ils expliqueront leur motivation, une escapade coquine à la frontière espagnole.

Les trois jeunes coupables ont comparu immédiatement devant le Tribunal de Montpellier, le braqueur à été condamné à 4 ans de prison. Son complice, déjà connu des services de police, et ayant fourni l’arme à écopé de 5 ans ferme. Le dernier a eu un rappel à la loi.

Les policiers se sont félicités de la rapidité de leurs interventions. La vidéosurveillance a été une aide précieuse dans la résolution de l’enquête. Il est important de s’équiper en système de vidéosurveillance et de faire appel à une entreprise de vidéosurveillance à Béziers et Sète.

La vidéo protection se renforce à Montpellier

La ville compte aujourd’hui 157 caméras de vidéosurveillance, pour un budget annuel de 1,66 millions d’euros.

Lors du conseil municipal de Jeudi dernier, la municipalité à voté pour le renforcement de système de vidéosurveillance, à savoir quinze nouvelles installations ainsi que la modernisation de douze caméras déjà en place.

Monsieur Saurel, le maire Montpelliérain, a rappelé que les caméras de vidéosurveillance de la ville avaient été une aide précieuse lors des inondations. Aujourd’hui elles sont également utilisées pour le contrôle du trafic routier, lors des rassemblements… Elles permettent notamment l’élucidation de nombreuses enquêtes. C’est un véritablement outil de dissuasion qui fait face au sentiment d’insécurité des commerçants et des habitants.

Pour rendre le système de vidéo protection efficace, en complément, le maire compte recruté une cinquantaine de policiers municipaux en fin 2015.

Le 21 septembre 2012, un supporter Montpelliérain a été touché par un tir de flash-ball lors du match MHSC-AS Saint-Étienne. Grièvement blessé au visage et malgré une intervention rapide des secours, Florent Castimeira a perdu l’usage de son œil droit.

Le parquet a annoncé un non-lieu pour le policier, auteur du tir, qui justifie l’acte par la légitime défense. A l’inverse, la partie civile estime que le tir de flash-ball a eu lieu avant les rixes. Mes Corbier et Phung, défendeur de cette partie, ont obtenu un complément d’enquête ; les images de vidéosurveillance du drame.

Le visionnage des caméras de sécurité permettra de reconstituer la chronologie des évènements. Cependant, certaines bandes de vidéo restent non-exploitable car il s’agit d’une copie.

La ville lutte contre la fraude

Les transports de l’agglomération de Montpellier intensifient leurs contrôles dans les transports depuis 2011.

Cette action a fais ses preuves et a permis de stabiliser la fraude. A présent la ville réduire la fraude.

Pour cela, Tam avec l’accord de l’Agglomération met en place un nouveau dispositif : un recrutement de 30 agents supplémentaires, un meilleur suivi des paiements des amendes et la vidéosurveillance dans toutes les stations d’ici fin 2014.

Les caméras de vidéosurveillance et l’augmentation du nombre d’agents améliora la sécurité des clients et des employés.

Montpellier : Une arrestation grâce à la vidéosurveillance

Ce dimanche 19 octobre, dans le centre de Montpellier, aux alentours de 15h, un jeune homme a été repéré par les caméras de vidéosurveillance en train de vandaliser un véhicule de police.

Au départ, cela été une simple ronde afin de contrôler les vendeurs à la sauvette. Mais les policiers mobiles, ont été rapidement alerté par le commissariat central, un jeune homme a été repéré par les caméras de vidéosurveillance de Montpellier. Celui-ci aurait été filmé en train de verser de l’eau sur le casque d’un policier laissé sur son scooter puis il aurait ensuite mis du papier dans le pot d’échappement.

Les policiers municipaux décident de le contrôler. Mais l’homme de 26 ans, a tenté de s’enfuir en insultant les forces de l’ordre. L’arrestation a été musclée. Un jeune couple est intervenu en accusant les forces de l’ordre de l’avoir violenté sans raison.

L’homme placé dans la voiture de police, a brisé une vitre pour essayer de s’en extraire. Il a été placé immédiatement en garde-à-vue. Il comparaitra prochainement devant le tribunal. Les images de vidéosurveillance témoigneront précisément l’événement.

La scène a été filmé par un passant. Avec plus de 15 000 vues sur YouTube, la vidéo fait le buzz sur internet.

La vidéosurveillance active : un outil de sécurisation au service des Narbonnais

Le maire de Narbonne Didier Mouly a fait part de son projet de renforcer et l’améliorer la sécurité de sa ville.

La vidéo active sera présente dans la ville. Les agents municipaux seront devant les images des caméras de vidéosurveillance de la ville 24 heures sur 24.

Suite à cette disposition, le nombre de fonctionnaires va augmenter. D’ici 2015, dix nouveaux gardiens de la police municipale seront recrutés. Actuellement la ville compte une trentaine de policiers municipaux, a terme ils devraient être une cinquantaine

Didier Mouly va également augmenter le nombre de caméras de vidéosurveillance de la ville, des études sont en cours pour étudier les futures implantations.

De plus lors de leurs interventions, les fonctionnaires devraient être équipés de Go-Pro.