Montpellier augmente ses effectifs ainsi que sa vidéosurveillance.

Depuis sa prise de poste, le nouveau maire de Montpellier Mr Philippe Saurel  souhaite que sa ville soit dotée de 50 nouveaux postes de police. Cette information confirmée le 22 juillet 2014 vient en complément de l’élargissement de la vidéosurveillance qui va passer de 146 à 210 caméras.

caméra de vidéosurveillance infrarouge

caméra de vidéosurveillance infrarouge

Ce plan sécurité est inspiré de celui d’Evry qui avait été mis en place par l’ancien maire et actuel chef du gouvernement, Manuel Valls. Reçu le 21 Juillet à Paris, par le premier ministre, le maire de Montpellier souhaite l’arrivée d’une quinzaine de policiers nationaux supplémentaires. Il recevra sa réponse d’ici la rentrée.

À titre indicatif, avec 127 agents pour 265 000 habitants, la 8e ville de France a pourtant déjà la 8e police municipale, selon les données de la plateforme open data gouvernementale, analysées par La Gazette des communes début 2014. En dépit de cela, Montpellier se situe toutefois derrière Nîmes, sa voisine gardoise, dont les 148 policiers (pour 145 000 habitants) la classe 6e au palmarès des polices municipales.

Le coût global du renforcement de la force publique et d’équipements de vidéosurveillance est estimé entre 4 et 5 millions d’euros. Ceci représente un investissement important mais nécessaire dans une ville où la population, et à fortiori la délinquance ne cessent de croitre.
Il comprend notamment le renfort de 30 agents pour assurer la sécurité et les contrôles dans le tramway. Le réseau TAM dont toutes les stations de tram seront très bientôt équipées de caméras de vidéo surveillance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>