Archives du mot-clé Montpellier

Sécurité Montpellier : recrudescence des vols et agressions envers les commerçants

Sécurité commerce à Montpellier

Caméra de surveillance Montpellier

A Montpellier les commerçants des quartiers Celleneuve, La Paillade, Hôpitaux-Facultés et Saint-Jean-de- Védas sont de plus en plus visités par des malfaiteurs. En effet ils sont les premières victimes des agresseurs et des voleurs dans la région.

Au regard de la recrudescence des vols et agressions des commerçants la CCI a mis en place il y a quelques temps déjà un dispositif sécuritaire l’ Alerte Sécurité par SMS. Ce système implique aussi bien la gendarmerie, la police que la préfecture afin de mieux protéger les citoyens en donnant l’alerte en cas de braquage ou d’agression. En parallèle, les commerçants ont été invités à équiper leurs commerces et boutiques par des caméras de surveillance permettant de dissuader les malfaiteurs et de les présenter à la justice en cas de méfait.

Vidéosurveillance Montpellier: Démantèlement d’un réseau de trafic de voitures de luxe

Vidéosurveillance Montpellier

Caméra de sécurité à Montpellier

Le SRPJ de Montpellier a pu mettre la main sur douze véhicules volés et  huit suspects impliqués dans le trafic de véhicules de luxe.  Ces voitures ont été volées entre Nîmes, Montpellier et Bordeaux ainsi qu’en Italie et en Allemagne pour être  maquillées et revendues dans le biterrois. Cette opération policière s’est basée sur des images de vidéo-protection qui ont été prises pendant une opération où les malfaiteurs ont récupéré les clés des voitures lors de home-jackings. Ils se faisaient passer pour des vendeurs de voitures d’occasions pour duper les gens et leurs dérober leurs véhicules soit en les braquant ou en prenant la fuite avec le véhicule lors d’un prétendu essai.  La vidéosurveillance a filmé des faits de genre sur des berlines qui ont été ramener dans une casse pour les maquiller et leur faire de fausses plaques d’immatriculation et de fausses cartes grises.

 

Sécurité Montpellier: Une voiture défoncée sur le pont Juvénal

sécurité montpellier

Vidéo-protection Montpellier

Lors d’un car bashing sur le pont Juvénal à Montpellier un drame a failli avoir lieu devant les caméras de surveillance. Pendant la nuit, une horde de jeunes gens se sont attaqués a la voiture qui traversait le pont. Le véhicule a reçu de nombreux coups  ce qui poussé  le véhicule a s’arrêté net.

Cette scène surréaliste a été filmée par les caméras de surveillance  qui ont enregistré les mêmes méfaits subis par d’autres véhicules au cours de la même nuit. La police qui a été alertée est arrivée deux heures plutard mais elle va étudier les enregistrements de la vidéo-protection pour identifier les faiseurs de troubles.

Sécurité Montpellier: arrestation de deux cambrioleurs

sécurité montpellierLundi vers 11h 55 deux jeunes gens se sont introduits dans le jardin d’une maison de Vailhauquès, près de Montpellier. En l’absence d’une caméra de surveillance, les deux intrus cagoulés ont été heureusement repérés par un voisin qui a donné l’alerte.

Les deux cambrioleurs ont été mis en fuite par l’arrivée des forces de l’ordre sur place et il étaient poursuivis des patrouilles de la brigade anti-criminalité de Montpellier, un hélicoptère du détachement aérien de la gendarmerie  qui ont du poursuivre les fuyards dans les bois.. Une heure plutard les deux jeunes gens âgés de 17 et 20 ans ont été interpellés et placés en garde.

La vidéosurveillance témoigne dans un procès

scooter-accident-montpellierUn homme bien connu des services de police a écopé d’un an de prison pour avoir homicide involontaire avec circonstances aggravantes, il a été directement incarcéré .

Les faits se sont déroulé le 6 Mars, après une soirée bien arrosé le coupable prends le volant de sa voiture dans la ville et circule à contresens. Avec son comportement irresponsable, il persécute de face un jeune livreur de pizza. Et prends la fuite ! Pour aggraver son cas, lorsque les policiers le poursuivent, il refuse d’obtempérer . Il est finalement arrêté avec plus de 2 grammes d’alcool dans le sang.

Les images de vidéosurveillance ont été analysé par les forces de l’ordre.  La vidéo-protection urbaine a confirmé les faits.

La victime, étudiant en droit, s’en sort avec un traumatisme crânien.

Un cambrioleur confondu grâce à la vidéosurveillance

vidéosurveillance magasinUn cambrioleur a été condamné lundi à 15 mois ferme. L’homme nie les faits.

Le suspect est accusé d’être rentré par effraction dans des logements. Des empreintes retrouvés sur les lieux des cambriolages confirme l’identité du voleur. Surveillé par les forces de l’ordre, début Novembre, le voleur est aperçu par les caméras de vidéosurveillance d’un magasin de vente et d’achat de produit d’occasion en train de vendre un home cinéma. Le butin qu’une victime a perdu lors d’un cambriolage !

Ce système de sécurité installé quelques mois apparent, dans la boutique Cash Converter, par une société de vidéosurveillance à Montpellier a permis de filmer l’homme en train de revendre des objets volés. Face aux images de vidéosurveillance et aux empreintes ADN, le tribunal de Montpellier n’a pas eu d’autre choix que de condamner le voleur.

L’homme infidèle, et en situation irrégulière affirme que cette situation est un complot contre lui.  Connu défavorablement des services de polices, le cambrioleur n’en ai été pas à son coup d’essai.

 

 

 

De jeunes braqueurs interpellés grâce à la vidéosurveillance

Un braqueur a commis un hold-up dans une station service d’Agde. Les deux employés présents au moment des faits, ont été menacé à l’aide d’une arme à poing.

Selon les images de vidéosurveillance, deux complices l’attendaient au coin de la rue. La vidéosurveillance est alors analysée par les enquêteurs, qui relèveront leur plaque d’immatriculation grâce aux images collectées.

Le butin est estimé à seulement 300€. Aux forces de l’ordre, ils expliqueront leur motivation, une escapade coquine à la frontière espagnole.

Les trois jeunes coupables ont comparu immédiatement devant le Tribunal de Montpellier, le braqueur à été condamné à 4 ans de prison. Son complice, déjà connu des services de police, et ayant fourni l’arme à écopé de 5 ans ferme. Le dernier a eu un rappel à la loi.

Les policiers se sont félicités de la rapidité de leurs interventions. La vidéosurveillance a été une aide précieuse dans la résolution de l’enquête. Il est important de s’équiper en système de vidéosurveillance et de faire appel à une entreprise de vidéosurveillance à Béziers et Sète.

Montpellier : Une arrestation grâce à la vidéosurveillance

Ce dimanche 19 octobre, dans le centre de Montpellier, aux alentours de 15h, un jeune homme a été repéré par les caméras de vidéosurveillance en train de vandaliser un véhicule de police.

Au départ, cela été une simple ronde afin de contrôler les vendeurs à la sauvette. Mais les policiers mobiles, ont été rapidement alerté par le commissariat central, un jeune homme a été repéré par les caméras de vidéosurveillance de Montpellier. Celui-ci aurait été filmé en train de verser de l’eau sur le casque d’un policier laissé sur son scooter puis il aurait ensuite mis du papier dans le pot d’échappement.

Les policiers municipaux décident de le contrôler. Mais l’homme de 26 ans, a tenté de s’enfuir en insultant les forces de l’ordre. L’arrestation a été musclée. Un jeune couple est intervenu en accusant les forces de l’ordre de l’avoir violenté sans raison.

L’homme placé dans la voiture de police, a brisé une vitre pour essayer de s’en extraire. Il a été placé immédiatement en garde-à-vue. Il comparaitra prochainement devant le tribunal. Les images de vidéosurveillance témoigneront précisément l’événement.

La scène a été filmé par un passant. Avec plus de 15 000 vues sur YouTube, la vidéo fait le buzz sur internet.

Montpellier : L’aspect sécuritaire selon Jacques Domergue

montpellier-securite

Lors de la présentation de ses propositions en matière de sécurité, le candidat UMP, Jacques Domergue veut augmenter le nombre de caméras de vidéosurveillance à Montpellier afin d’obtenir partout sur le territoire le même taux de couverture qu’en centre-ville, rendant ainsi la sécurité à Montpellier répartie de façon homogène. Selon la carte des caméras établie par la ville, nous imaginons que le coût d’une telle promesse est très loin d’être accessible. Mais le candidat n’a pas été très précis sur ce plan. Par contre, le nombre de caméras doit au moins doubler.

Il y a été également question de doubler notamment les effectifs de la police municipale et d’augmenter les véhicules par redistribution des ressources. Jacques Domergue, a notamment prévu de faire prendre le tram aux élus afin que leurs voitures soient réutilisées. Et ainsi leur permettre d’être plus proches du quotidien des Montpelliérains.

Louis Gomez écope de 17 ans pour trois braquages à Montpellier

montpellier1

La cour d’assises n’a pas seulement cru Louis Gomez, ni suivi l’avocat général qui réclamait un quasi acquittement, mais, en plus, elle l’a lourdement sanctionné. La sentence finale était de 17 ans de réclusion pour les trois vols à main armée, commis à Lattes et Montpellier en 2010. De plus, son complice, Jérémy Gonzalez, qui a tout reconnu sans le dénoncer, écope de 10 ans.

L’importance de la peine s’explique par le contexte dans lequel le gitan de Mudaison a commis ces braquages. En outre, il était en récidive et, surtout, en permission de sortie alors qu’il était incarcéré pour d’autres vols, a rappelé le président Mocaer à l’heure du verdict. En effet, les images de vidéosurveillance montrées à la cour et les victimes venues témoigner ont forcément pesé sur cette affaire.