Archives du mot-clé vidéosurveillance

Un cambrioleur confondu grâce à la vidéosurveillance

vidéosurveillance magasinUn cambrioleur a été condamné lundi à 15 mois ferme. L’homme nie les faits.

Le suspect est accusé d’être rentré par effraction dans des logements. Des empreintes retrouvés sur les lieux des cambriolages confirme l’identité du voleur. Surveillé par les forces de l’ordre, début Novembre, le voleur est aperçu par les caméras de vidéosurveillance d’un magasin de vente et d’achat de produit d’occasion en train de vendre un home cinéma. Le butin qu’une victime a perdu lors d’un cambriolage !

Ce système de sécurité installé quelques mois apparent, dans la boutique Cash Converter, par une société de vidéosurveillance à Montpellier a permis de filmer l’homme en train de revendre des objets volés. Face aux images de vidéosurveillance et aux empreintes ADN, le tribunal de Montpellier n’a pas eu d’autre choix que de condamner le voleur.

L’homme infidèle, et en situation irrégulière affirme que cette situation est un complot contre lui.  Connu défavorablement des services de polices, le cambrioleur n’en ai été pas à son coup d’essai.

 

 

 

Jugé pour avoir « volé » dans les poubelles d’un Inter-Marché

Vidéosurveillance supermarchéHier trois jeunes personnes comparaissaient devant le tribunal de Montpellier pour vols de denrées périssables.

Pour rappels des faits : le 28 mai dernier ces trois jeunes en situation précaire récupèrent de la nourriture dans les poubelles d’un supermarché. Les produits étaient périmés mais pas impropres à la consommation.

Alerté par les caméras de vidéosurveillance du magasin, les policiers se rendent immédiatement sur place pour arrêter les voleurs.  Le système de sécurité de l’hypermarché ont également prouvé que le véhicule utilisée, pour se rendre sur les lieux, était volé.

Aucune peine n’a été prononcé contre eux, cependant plusieurs rassemblements ont eu lieux afin de protester contre le gaspillage alimentaire.

 

Sécurité : le pharmacien voleur

sécurité pharmacieDepuis près de 12 mois, le dirigeant d’une pharmacie de la ville voyait que ses produits disparaissaient de façon inhabituelle.

Grace à la vidéosurveillance de l’établissement, le voleur a été surpris en flagrant délit. L’agent de sécurité visionnait les images de vidéosurveillance via son smartphone quand il a aperçu un employé dérober des médicaments.

Immédiatement alertés, les policiers ont procédé à une perquisition au domicile de ce pharmacien. Les forces de l’ordre, y ont fait une étonnante découverte. L’appartement du suspect était rempli de médicaments. Le butin dérobé est estimé à 50 000 euros.  

Face aux preuves et aux images de vidéosurveillance, le suspect a avoué les faits. Selon l’homme, les produits dérobés n’étaient pas revendu. Le voleur, inconnu des services de police, souffrirait d’hypocondrie (phobie d’être malade).

 

Lezignan-la-Cèbe : une tête de chevreuil déposé devant l’école

la-tete-de-chevreuil-retrouvee-devant-l-ecole_1266047_667x333

C’est une surprenante découverte qu’on fait les enfants et le personnel de l’établissement scolaire de la commune. Vendredi à l’heure du repas, une tête d’animal a été retrouvé devant l’entrée de l’école. Des agents municipaux sont rapidement intervenu afin de débarrasser l’établissement de la tête.

La raison de cet acte ignoble est pour l’instant inconnue.

La vidéosurveillance située au abord de l’établissement devrait permettre aux enquêteurs d’identifier le coupable. Les images de caméras de vidéosurveillance vont être analysées par les forces de l’ordre.

Renfort de la sécurité à Montpellier après la tuerie de Charlie Hebdo

sécurité renfortAu lendemain du drame inédit qui a couté la vie à 12 innocents au siège du journal de Charlie Hebdo, l’Hérault  met en œuvre des moyens afin de renforcer la sécurité des citoyens.

Le plan Vigipirate à été renforcé à Montpellier, avec une augmentation de patrouille de gendarmerie et de police. La surveillance des lieux publics, grands magasins, des lieux de cultes, de la gare SNCF et de l’aéroport a été renforcé. De nombreux policiers assurent la sécurité des commerçants et des habitants grâce à la vidéo-protection. La vidéosurveillance joue un rôle important dans la sécurité de ces lieux.

Le plan anti hold-up se prolonge et s’adapte plus directement à la sécurité des espaces commerciaux et des grands magasins. Pour rappel, le plan anti hold-up a été déclenché le 17 décembre 2014. Pour lutter contre les actes de délinquance, de nombreux magasins font appels à des professionnels de la sécurité à Montpellier.

 

 

Odysseum : Surprises par les caméras en train de voler pendant les séances de cinéma

Cinéma-Gaumont-Multiplexe-MontpellierLes policiers de Montpellier ont reçu depuis une semaine de nombreuses plaintes pour vols dans le cinéma de la ville.

Grace à la vidéosurveillance, les employés du cinéma, ont constaté que trois jeunes adolescentes avaient un comportement anormal. Sur les images de vidéosurveillance, les jeunes filles sont aperçus en train de rentrer dans une salle de projection et d’en ressortir aussitôt un sac à la main.

Ensuite, les bandes de la vidéosurveillance, attestent que les suspectes se dirigent rapidement dans les toilettes du ciné-club. Elles sont alors, pris en flagrant délits en train de vider le sac à main dérobé.

Lors de leurs arrestations, une carte bancaire et un chéquier ont été retrouvé sur les suspectes. Les coupables, toutes mineures, ont été placé en garde à vue. Elles pourraient être accusées d’autres vols dans la ville.

La Grande Motte : les caméras permettent d’avoir une image de l’agresseur

distributeurdebillet agressionUne longue enquête et la présence de la vidéosurveillance ont permis l’arrestation d’un jeune agresseur à Montpellier.

Les faits se sont déroulés dans le mois de Septembre, une jeune retraité se trouve devant un distributeur automatique lorsqu’un homme la bouscule et asperge sa victime de gaz lacrymogène.  Le suspect repart avec le butin dérobé lors de l’agression, soit 100 €.

La présence du téléphone de l’homme sur les relais le soir de l’agresseur atteste l’identité du suspect. L’homme est finalement arrêté à Montpellier, en possession de drogue.

Jugé en comparution immédiate, il est condamné à deux mois de prison ferme et six mois avec sursis.  La victime s’est vu accorder 500 euros de dommages et intérêts.

La vidéosurveillance a permis d’interpeller deux jeunes voleurs

De nombreux véhicules ont été vandalisés et cambriolés à Palavas. Grace à la vidéosurveillance, les forces de l’ordre ont pu suivre la trace des deux jeunes voleurs. Les images de sécurité ont mené les fonctionnaires dans un camp de Roms, près du Zénith de Montpellier.

Les deux suspects pourraient également être poursuivi pour d’autres faits, notamment un vol de camionnette à Lourdes et un vol d’ordinateur à Montpellier.

Le premier suspect est passé en comparution immédiate devant le tribunal de la ville, il a écopé de 6 mois de prison ferme. Le second, encore mineur, sera jugé prochainement.

Vidéosurveillance : des vols à la piscine Neptune

neptune_0En début d’année, la piscine Montpelliéraine a connu de nombreux vols : lunettes, téléphone portable, talkie-walkie…

Les caméras de vidéosurveillance présentent sur le site ont été analysées par les enquêteurs. Grâce aux images de sécurité, les forces de l’ordre ont reconnu un jeune homme défavorablement connu des services de police et en récidive.

L’affaire a été traité récemment au tribunal correctionnel de Montpellier. L’homme a écopé de six mois ferme. Quant, à son complice il n’a eu qu’un simple rappel à la loi.

 

De jeunes braqueurs interpellés grâce à la vidéosurveillance

Un braqueur a commis un hold-up dans une station service d’Agde. Les deux employés présents au moment des faits, ont été menacé à l’aide d’une arme à poing.

Selon les images de vidéosurveillance, deux complices l’attendaient au coin de la rue. La vidéosurveillance est alors analysée par les enquêteurs, qui relèveront leur plaque d’immatriculation grâce aux images collectées.

Le butin est estimé à seulement 300€. Aux forces de l’ordre, ils expliqueront leur motivation, une escapade coquine à la frontière espagnole.

Les trois jeunes coupables ont comparu immédiatement devant le Tribunal de Montpellier, le braqueur à été condamné à 4 ans de prison. Son complice, déjà connu des services de police, et ayant fourni l’arme à écopé de 5 ans ferme. Le dernier a eu un rappel à la loi.

Les policiers se sont félicités de la rapidité de leurs interventions. La vidéosurveillance a été une aide précieuse dans la résolution de l’enquête. Il est important de s’équiper en système de vidéosurveillance et de faire appel à une entreprise de vidéosurveillance à Béziers et Sète.